La presse

 

 

Belle reconnaissance pour Paulin Soumanou Vieyra Dimanche, le dernier Bimestriel du cinéma africain de Tours (BCAT) de la saison se tiendra aux cinémas Studio. Depuis deux ans, en effet, l’association PSV-Film (pour Paulin Soumanou Vieyra films) organise des rendez-vous dominicaux réguliers autour du cinéma africain. La formule plaît (un court-métrage puis un long suivi d’un brunch africain) et attire de plus en plus de spectateurs. (ici)

 

 

 

 

 

Cinéma et brunch africains aux Studio, dimanche 8 octobre

L’association tourangelle PSV-Films, du nom de Paulin Soumanou Vieyra, précurseur du cinéma africain, propose, dimanche 8 octobre, à 11 h 30, aux cinémas Studio, la 8 eséance dédiée au cinéma de ce continent.
Au programme : un court-métrage sur Birago Diop, pionnier des lettres africaines et qui a connu le long cheminement des poètes de la négritude à partir des années 1930. Suivra le film « Pim Pim Tché Toast de vie », en présence du réalisateur Jean Odoutan. (lire l’article)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA NR

 

 

Cinéma africain en avant-première dimanche


Berni réduit Mini

L’association tourangelle PSV-films, du nom de Paulin Soumanou Vieyra, précurseur du cinéma africain, programme ce dimanche 25 juin, à 11 h 30 aux cinémas Studio de Tours, la dernière séance avant l’été dédiée au cinéma de ce continent. Au programme : un court-métrage, « La promesse » de Fatou Touré Ndiaye. Suivi du long-métrage, « Wallay » présenté en avant-première de la sortie nationale et en présence du réalisateur, Berni Goldblat.: psvfilms. (Lire l’article)

 

 

LA NR

 

 

 

LEVEAUDOR 14

 

 

 

 

Le Maroc à l’honneur aux cinémas Studio
Pour sa sixième édition, le BCAT (Bimestriel du Cinéma Africain de Tours) met le Maroc à l’honneur, dimanche, en proposant deux films Franco-Marocains. Voilà donc plus d’un an maintenant que Stéphane Vieyra, qui a créé l’association ballanaise PSV-Films en hommage à son père Paulin Soumanou Vieyra, précurseur du cinéma africain, donne rendez-vous à tous ceux qui aiment le cinéma de ce continent. (lire l’article)

 

 

LA NR

elza-copy

Film et brunch africains aux Studio dimancheL’association tourangelle PSV-films, du nom de Paulin Soumanou Vieyra, précurseur du cinéma africain, propose ce dimanche, à 11 h 30, aux cinémas Studio, la cinquième séance dédiée au cinéma de ce continent. Comme à chaque fois, le film sera suivi d’un brunch africain. En revanche, pas de court-métrage en première partie, mais une exposition sur Paulin Soumanou Vieyra………. (lire l’article)

 

Stéphane Vieyra, qui a créé l’association ballanaise PSV-Films, va une nouvelle fois rendre hommage à son père, dimanche, en proposant la cinquième édition du Bimestriel du cinéma africain de Tours (BCAT). Le rendez-vous est fixé à 11 h 30 aux cinémas Studio à Tours. Si exceptionnellement, cette fois-ci, il n’y aura pas de projection de court métrage en première partie de séance, une exposition sur Paulin Soumanou Vieyra, père de Stéphane, célébrera les trente ans de la disparition de ce précurseur du cinéma africain…….(lire l’article)

 

 

LA NR

photo01sv

Le Bimestriel du Cinéma africain de Tours (BCAT) donne un nouveau rendez-vous, dimanche 11 décembre aux cinémas Studio de Tours. Toujours, proposé par l’association ballanaise PSV films, du nom du précurseur du cinéma africain, Paulin Soumanou Vieyra. (lire l’article)

 

 

la-nr

abdoulaye_coney_islandSV

L’ Afrique à travers son cinéma

Souleymane Seye Ndiaye
Il est entré dans le monde du cinéma par la porte du mannequina. Le jeune acteur au physique athlétique a, depuis son premier rôle dans La Pirogue de Moussa Touré, enchainé de grands rôles dans différent films.

Nous apprécierons son tallent dans le film DES ETOILES qui sera projeté dimanche 18 septembre à Tours dans le cadre du BCAT (Bimestriel du cinéma africain de Tours)

Il sera parmi nous  pour représenter l’équipe de son film réalisé par Dyana GAYE excusée ce jour là.

(lire l’article)

 

 

LA NR

Au nom d’un père cinéaste oublié !

La journaliste Delphine Coutier parle de nous dans son article du 18 juin 2016, l’émotion est au rendez vous.

« A la mort de son père en 1987, c’est la maman de Stéphane qui gère les affaires (droits de diffusion, droits d’auteurs…). Ce n’est que quelques années plus tard, quand sa maman n’a plus pu assumer tout ce travail, que Stéphane se voit chargé du leg paternel. « J’ai mis toutes mes compétences pour mettre en valeur ce patrimoine, explique aujourd’hui le fils. J’ai fait des DVD, fait restaurer des bobines, monter des expositions… et donc créé l’association qui fonctionne grâce à l’aide de Monique Edwige Mévis et Aicha Kaba. »  » (Lire l’article ici)

 

 

LA NR

La Nouvelle République en parle !

La Nouvelle République parle de PSVFILMS et annonce la 1ère édition du BCAT (Bimestriel du Cinéma Africain de Tours)

Le journaliste Jean Paul Lavrard a trouvé les mots qui définissent notre action

« Que peut-on imaginer comme plus bel hommage que celui d’un fils pour son père. C’est ce à quoi s’attache Stéphane Vieyra, depuis des années maintenant.

Stéphane Vieyra entend faire (re)connaître son père, Paulin Soumanou Vieyra, ce précurseur du cinéma africain. Béninois de naissance et Sénégalais d’adoption, celui que l’on surnomme « PSV » a été réalisateur, critique, écrivain et historien. On lui doit une trentaine de documentaires et un long-métrage, dont le titre est

« En résidence surveillée ». (Lire la suite de l’article)

Correspondant NR, Jean-Paul Lavrard (du dimanche 27 mars 2016)

 

 

top-logoSUDONLINE

Evénement du 28 mai 2015 (LAMB au Cinéclub de l’institut français de Dakar)

 

 

AllAfrica_logo

Burkina Faso: FESPACO 2015 – Hommage à Paulin Soumanou Vieyra, mardi à l’Institut français de Ouagadougou

 

 

Logo_Quotidien

Hommage aux cinéastes disparus : Paulin Soumanou Vieyra, le précurseur oublié

 

 

 

logo-africavivre-new

Dans le cadre de ses ciné-rencontres mensuelles, le Musée Dapper rend hommage au premier réalisateur et premier critique de cinéma d’Afrique de l’Ouest, Paulin Soumanou Vieyra. Un grand nom du septième-art africain à (re)découvrir.

 

 

Logo ECCE Africa

A Lausanne, « le retour à la vie » de Paulin Soumanou Vieyra, pionnier du cinéma d’Afrique subsaharienne